Windows : Google dévoile une faille énorme que Microsoft windows 10 n’a toujours pas corrigé

es chercheurs de Google ont trouvé une faille zero-day dans Windows 10. Mais avant que Microsoft ne la corrige, ceux-ci l’ont publié en ligne permettant aux pirates d’en prendre connaissance et d’en abuser. Une nouvelle fois, le développeur manque de publier un correctif à temps et se retrouve dans cette situation à cause de sa lenteur.

Depuis la création de l’outil informatique, et particulièrement depuis l’avènement d’internet, la clé activation windows 10 crack sécurité de nos appareils et de nos réseaux est primordiale du fait de l’importance des informations qui y transitent désormais.

clé d’activation windows 10 pas cher

C’est pourquoi les divisions sécurité des entreprises de la high-tech sont parmi les plus importantes existantes, et qu’elles ne s’attellent pas nécessairement qu’à leurs problèmes. Nous avons déjà pu voir Google dévoiler une faille zero-day de Windows 10 sur le net par le passé par exemple.

Une faille zero day de clé de produit windows 10 professionnel une nouvelle fois trouvée par Google
C’est une nouvelle fois le cas aujourd’hui, alors que Google révèle comment exploiter une faille permettant d’accéder à la mémoire d’une machine à distance et en local par le biais d’un fichier EMF piégé.

Cette faille a été envoyée à Microsoft il y a 3 mois de cela, mais n’a toujours pas été corrigée : comme le veut la politique de recherche du développeur, elle est donc désormais publiée en ligne. A noter que cette faille n’est pas récente, puisqu’elle avait été trouvée en mars 2016 mais n’a pas été totalement corrigée par l’éditeur.

Et celle-ci peut potentiellement être catastrophique, puisqu’elle ne concerne clé d’installation windows 10 pas que Windows 10 mais bien toutes les versions de Windows supérieures à Vista en Service Pack 2.
http://www.clubic.com/telecharger-fiche431147-windows-10.html
Ce n’est pas la première fois, et sûrement windows 10 pas la dernière, que Microsoft est épinglé pour son manque de suivi sur les correctifs : un développeur a fait exactement la même chose que Google il y a quelques semaines de cela, après que le géant de la high-tech l’ait fait tourner en bourrique sur de nombreux mois.

Malgré les bons sentiments qu’il inspire sur ces derniers mois, il semble hélas que Windows reste Windows dans ses pires aspects.

Étiqueté ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *